Regard d'enfant

 

Souffle-moi une idée qui embaume le lait,

La gelée de mûres et la fleur de tendresse.

Donne-moi un mot. Le mien est bien trop laid

Pour écrire l'enfant à l'encre de caresse.


Son regard merveilleux laisse ma page vierge

Et ma plume s'envole aux vents de mon passé.

Souvenir d'un visage éclairé par un cierge

Dans l'ombre d'une église au rite dépassé...


Mémoire de bougie qui fête un premier âge

Comme l'éclair allume un ciel un soir d'orage,

Mélange de sourire et de papier froissé.


Devant ses si grands yeux, je ne sais que me taire

Et ma muse aujourd'hui me laisse, solitaire,

A ma page blanche que je quitte, angoissé.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×